Programme

Programme de la formation (modules 1, 2, 3)

(Note : le programme qui suit indique les thèmes qui sont abordés. La priorité est donnée à la pratique d’outils concrets, d’activités susceptibles de favoriser le développement des compétences voulues. Une large part est également consacrée aux échanges d’expérience concernant la mise en application de ces outils dans le cadre de l’éducation nationale. Les participants sont censés s’être familiarisés aux aspects théoriques des différents thèmes avant la formation.)

En fonction des jours disponibles (format variable), le programme s’articule de manière suivante:

JOUR 1 (module 1) : INTRODUIRE L’ÉDUCATION ÉMOTIONNELLE et SOCIALE

1.1   – les concepts utilisés ; nécessité et bénéfices ; conditions de mise en place ;

1.2   – les stratégies pédagogiques (pédagogie active, positive, coopérative,

diversifiée, ludique, démonstrative) ;

1.3   – les compétences de l’animateur ; introduction aux menées individuelles ; introduction au journal de bord EES ;

1.4   – les thèmes et les outils de l’éducation émotionnelle.

RELIANCE, CONFIANCE ET AFFIRMATION DE SOI

1.5   – installer la confiance dans un groupe ;

1.6   – trouver sa place, prendre sa place dans un groupe ;

1.7   – acceptation des différences ;

1.8   – gérer la dynamique du groupe : défis et solutions.

1.9   – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 2 (module 1) : ENSEIGNER LA COMMUNICATION

2.1 – jeux et activités pédagogiques ;

2.2 – les règles de la communication ; conditions et obstacles à une bonne écoute ; les stratégies et apprentissages de l’écoute active ;

2.3 – le cercle de parole / le cadre à poser / gérer les difficultés ;

2.4 – la communication non-verbale ; le langage du corps (de l’enseignant, des élèves) ;

2.5 – observation et jugement ; développer l’acceptation et le non-jugement ;

2.6 – s’exprimer, se dévoiler, s’affirmer.

2.7 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 3 (module 1) : RECONNAÎTRE ET GÉRER L’ÉMOTION

3.1 – les jeux et activités pédagogiques ;

3.2 – identifier, nommer, exprimer, accepter ses propres émotions et celles des autres ;

3.3 – différencier émotion – pensée – comportement et l’être lui-même ;

3.4 – symboliser l’émotion ;

3.5 – identifier ses besoins et exprimer des demandes de manière recevable ;

3.6 – gérer le stress, apprendre à se détendre ; mener une séance de relaxation.

3.7 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 4 (module 1) : CHOIX ET OBJECTIFS ; INITIATIVE ET CRÉATIVITÉ

4.1 – responsabiliser : faire des choix, assumer ses choix ;

4.2 – se fixer des objectifs et atteindre ses objectifs : activités ludiques et pédagogiques ;

4.3 – pédagogie active : éduquer à l’autonomie ;

4.4 – pédagogie positive : valider, soutenir, assurer, rassurer, motiver ; les clés de la motivation ;

4.5 – recadrer les schémas de pensée et systèmes de croyance négatifs ; apprendre à penser juste, à utiliser la pensée positive ;

4.6 – les jeux qui développent la spontanéité, la prise de risque, l’observation, la créativité ;

4.7 – activités pour clarifier ses valeurs et se positionner.

4.8 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 5 (module 1) : L’ESTIME DE SOI, L’AFFIRMATION DE SOI

5.1 – activités pour s’observer, se percevoir, s’évaluer, se transformer ;

5.2 – clarifier son sens d’identité, ses appartenances, ses ressources personnelles (forces, faiblesses, défis, opportunités) ;

5.3 – appréciation de soi et des autres ; soutien mutuel ;

5.4 – activités pour développer l’estime de soi, la confiance en soi ;

5.5 – activités pour s’affirmer de manière constructive ;

5.6 – pédagogie positive : activités pour éliminer la peur de l’erreur ;

5.7 – intelligences multiples et neuropédagogie ;

5.8 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 6 (module 1) : LA COOPÉRATION

6.1 – la classe coopérative et ses règles ; les compétences qui facilitent la coopération ;

6.2 – jugements, stéréotypes et discriminations : les activités qui invitent à conscientiser et développer l’acceptation de la différence ;

6.3 – apprendre à coopérer : les jeux coopératifs ;

6.4 – coopérer pour apprendre : la mutualisation des savoirs ;

6.5 – faire valoir son point de vue, négocier, rechercher un consensus ;

6.6 – s’impliquer dans un projet collectif : la coopération et le travail en équipe dans la classe ;

6.7 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord. Évaluation mi-stage. Préparation du suivi.

JOUR 7 (module 2) : PRESENTATION DES OUTILS D’OBSERVATION ET D’EVALUATION et PRATIQUE D’ANIMATION

7.1 – introductions et bilans des pratiques réalisées

7.2 – Présentation des outils d’observation et d’évaluation

7.3 – animations proposées par les stagiaires + évaluation des animations

7.4 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 8 (module 2) : DISCIPLINE POSITIVE et PRATIQUE D’ANIMATION

8.1 – (en fonction de la taille du groupe et du temps disponible) : principes et application de la discipline positive : regard positif, soutien, le questionnement invitant ; appréciation ;

8.2 – autorité éducative ; sanctions positives ;

8.3 – animations proposées par les stagiaires + évaluation des animations ;

8.4 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 9 (module 2) : RÉSOLUTION DES CONFLITS

9.1 – (en fonction de la taille du groupe et du temps disponible) : activités pour aider à solutionner les problèmes et conflits ;

9.2 – sortir de la relation prof-élève (la gestion d’individus) ; utiliser la dynamique de groupe comme base des apprentissages ; gérer les conflits multiples et les réactions en chaîne ; comment utiliser les conflits pour apprendre : trouver des solutions gagnant-gagnant ;

9.3 – introduction et pratique du ‘message clair’ ;

9.4 – enseigner et pratiquer la médiation ;

9.5 – animations proposées par les stagiaires + évaluation des animations ;

9.6 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 10 (module 2) : L’INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE DE L’ÉDUCATEUR

10.1 – (en fonction de la taille du groupe et du temps disponible) : présence et congruence : le langage corporel, le langage émotionnel, le langage verbal ;

10.2 – climat scolaire et éducation émotionnelle et sociale ;

10.3 – animations proposées par les stagiaires + évaluation des animations ;

10.4 – forum : partage des acquis de la journée. Journal de bord.

JOUR 11 (module 2) : PRATIQUE, SUIVI ET EVALUATION

11.1 – animations proposées par les stagiaires + évaluation des animations ;

11.2 – entretiens individuels avec le/les formateurs ;

11.3 – analyse du vécu de la formation ;

11.4 – suivi de la formation.

JOUR 12 (module 3) : 

– Les différents espaces intérieurs ; identification et désidentification ;

– Connaissance de soi et choix identitaire : qui suis-je ? Outils pédagogiques.

– Approfondissement de l’écoute active.

JOUR 13 (module 3) : 

– Le fonctionnement des émotions ;

– Les étapes du développement émotionnel ;

– L’accueil du vécu émotionnel : écouter, nommer, reconnaître ;

– Le travail des émotions : à l’écoute du corps. Démonstration et pratique des outils ;

– Identifier les signaux indiquant un espace blessé non-résolu ;

– Les outils de l’équilibre personnel et de la gestion du stress.

JOUR 14 (module 3) : 

– Résilience et transformation intérieure ;

– Qu’est-ce qu’un espace-ressource ?

– Pratique des voies d’accès aux ressources individuelles ;

– Outils de l’ancrage individuel.

JOUR 15 (module 3) : 

– Recadrage et apprentissage ;

– Pédagogie positive : l’approche centrée sur la solution ;

– Identifier les besoins et les objectifs ; clarifier l’intention ; offrir un soutien constant : outils et stratégies ;

– Recadrer les schémas de victimes ; recadrer les schémas négatifs.

JOUR 16 (module 3) : 

– Pratiques, évaluations des pratiques et bilan du stage.

Suivi de la formation

Chaque niveau de la formation propose et assure des éléments de suivi qui incluent :

1° la tenue d’un journal de bord lié à l’expérience de l’EES dans la pratique au jour le jour (ceci dès le début de la formation et sur une durée d’au moins 6 mois)

2° un rapport écrit sur cette expérience de journal après 6 mois (minimum 2 pages, maximum 6 pages, remis au formateur pour évaluation) ;

3° utilisation et bilan d’utilisation des fiches d’évaluation et d’analyse de pratique ;

4° la participation à un binôme de soutien (ou trinôme), afin d’assurer une motivation suivie (en veillant à associer ceux qui sont géographiquement proches) ;

5° la participation aux échanges du groupe, travail en réseau, constitution de groupes de travail ou de réflexion.

6° soutien dans l’élaboration et la mise en place d’un projet personnel d’animation EES.